Acupunture et la Moxibustion


L’Acupuncture est un art thérapeutique qui diagnostique une vision énergétique Taoïste de l’Homme et de l’Univers. L’acupuncture est inscrit au “patrimoine immatériel de l’humanité” depuis 2010.


La maladie : 

Elle survient quand il y a un déséquilibre entre les énergies internes de l’homme et les énergies externes qui l’entourent, entre le Inn et le Yang. Le symptôme qui la caractérise est le signale d’alarme que nous envoie notre corps quand ces énergies ne sont pas en phase.


La pratique de l’Acupuncture Traditionnelle poursuit deux objectifs fondamentaux :

  • entretenir l’énergie vitale (Yuann Qi) dans la prévention,
  • harmoniser le déséquilibre énergétique qui peut venir de trois causes : systémique, émotionnelle ou environnementale.

Les bienfaits de l’acupunture sont :

  • relance la circulation dans les méridiens favorisant ainsi le bon fonctionnement des organes,
  • très efficace sur de nombreux problèmes émotionnels liés au stress : anxiété, sommeil, souci, tristesse…
  • permet de rééquilibrer les émotions et le mental,
  • lutte contre les migraines,
  • efficace sur les problèmes locomoteurs, tendinites, arthrite, arthrose, ainsi que sur les migraines,
  • soulage les douleurs menstruelles, les nausées et les vomissements,
  • soulage les troubles temporo-mandibulaires,
  • Chirurgie dentaire : analgésier et soulager la douleur postopératoire,
  • aide à conserver son essence spirituelle, symbolique et holistique,…

Principe de l’Acupuncture  :

Elle repose sur une vision personnalisée et individualisée. Lorsqu’il y a déséquilibre et blocage interne des énergies, c’est que cette relation de l’Homme à ce qui l’entoure (les cycles circadiens et saisonniers, les énergies climatiques célestes, les planètes…) s’est à un moment rompue.


Les points d’acupuncture : 

sont choisis lors d’une séance en fonction de la « racine » et les « branches » du problème, c’est à dire qu’il faut traiter à la fois le fond (l’histoire de vie, le terrain spécifique de l’individu, l’environnement climatique et émotionnel au sein duquel il évolue) et la « forme » (les symptômes, l’apparence), en faisant un bilan énergétique traditionnel complet (vitalité ou fatigue, aspect physique, couleur et odeur de la peau, palpation du ventre, aspect de la langue, pouls radiaux,…


Le déroulement d’une séance :

après plusieurs questions générales visant à connaître le terrain de la personne, son profil énergétique, les raisons de sa demande et les problèmes de santé connus à ce jour, vient le temps du diagnostic énergétique : “les 8 temps” ou 8 principes qui désignent huit catégories : Yang Yin − Surface Intérieur − Plénitude Vide − Chaleur Froid. Une observation corporelle (abdomen, langue, yeux …), ainsi que la prise des pouls chinois permet d’obtenir le bilan énergétique. Une première séance d’acupuncture avec aiguilles clôture ce bilan.


L’utilisation des aiguilles :

Une aiguille est posée sur un point d’acupuncture, soit pour remplir le méridien (tonification) soit en ouvrant le méridien pour stimuler la circulation du Qi (dispersion)

La durée de la pause des aiguilles :

Elle varie en fonction de l’âge de la personne, mais sera toujours au alentour de 20 à 30 minutes : en hiver 30 minutes en tonification, 45 minutes en dispersion. 20 minutes en été en tonification, et 30 minutes en dispersion.

 

 

 

 

 


Les autres méthodes les points d’acupuncture :

peuvent également être stimulés par une pression (massage tuina, shiatsu), de ventouse, de la chaleur (moxa poudre d’armoise compacté en combustion ou lampe Wei Qi) ou même aujourd’hui de la lumière (lumino et chromothérapie)


La théorie des Kan Tche :

Est la clé de voûte et un outil indispensable de l’Acupuncture ancienne et traditionnelle. Elle tient compte de ces mouvements (les lunes, les planètes, les huit vents) et permet d’intégrer, dans le traitement, des points qui sont de véritables capteurs de ces énergies.


L’Acupuncture Traditionnelle et la médecine occidentale :

apparaissent  comme étant parfaitement complémentaire lorsqu’une s’attache à l’individu, à son histoire personnelle, à son unicité et sa vitalité, l’autre à la maladie et à une approche standardisée pour la traiter, valable pour le plus grand nombre.


 

La moxibustion est une technique thérapeutique de la médecine traditionnelle chinoise utilisant des feuilles d’armoise sous forme de bâtonnets, appelés moxas, que l’on brûle près de la peau. La chaleur s’applique sur les points d’acupuncture spécifiques. La moxibustion favorise l’équilibre homéostatique et aide à traiter les maladies par la chaleur.


Les bienfaits de la moxibustion :

Elle aide au traitement d’une grande variété de maladies, qu’elles soient aiguës ou chroniques, ou bien des problèmes digestifs :

  • problèmes gynécologiques ou douleurs menstruelles,
  • diarrhée, constipation,
  • lésions sportives,
  • fatigue ou faiblesses,
  • manque de concentration ou de mémoire,
  • dysfonctionnement sexuel,
  • bouffées de chaleur pendant la ménopause,
  • mauvaise circulation,
  • elle prévient les maladies,
  • favorise la circulation de l’énergie et du sang,
  • chauffe les méridiens ou les canaux d’énergie,
  • elle élimine le froid et réchauffe le sang,
  • apaise la douleur grâce à ses propriétés analgésiques,
  • génère des anticorps,
  • produit des globules rouges et blancs ainsi que de l’hémoglobine,…