Traitement des Addictions

Pour le traitement des addictions tels que la dépression, les troubles anxieux, les troubles alimentaires, fumer etc, nous utilisons les apports de la pleine conscience au traitement des addictions et plus spécifiquement de la prévention de rechute.

Elle favorise principalement la prise de conscience des risques de rechute au travers de divers processus.

La pratique de la pleine conscience favorise un état de conscience métacognitive permettant aux patients de progressivement prendre du recul au lieu de rester dans un comportement habituel et conditionné.

La pleine conscience est susceptible de démanteler le processus automatique d’apprentissage associatif à la base de l’addiction.

Par exemple, plutôt que de réagir automatiquement en consommant face à un déclencheur, le patient peut faire le choix de l’action en adoptant un comportement « réfléchi » et conscient plutôt que de réagir automatiquement face à une situation.


Apprendre à observer des choses réellement

La pleine conscience met l’accent sur la reconnaissance et l’observation du ressenti «tel qu’il est ». En même temps, tout en encourageant une attitude d’acceptation et de tolérance.

Les patients apprennent à « rester avec l’inconfort » lorsqu’il surgit une forme d’envie ou d’émotion pénible.


Déroulement des séances

Un accompagnement de protocole structuré est mis en place après un anamnèse.

Chaque séance traite un thème particulier qui est introduit au travers des expériences des patients lors des différentes pratiques de méditation proposées. Les trois premières séances abordent la tendance à fonctionner en « pilotage automatique » et le lien avec la rechute. Les trois séances suivantes soutiennent la mise en pratique des éléments expérimentés. Ceci, en les appliquant aux situations qui entraînent des comportements réactifs ou à risque de rechute. Les autres séances portent sur le style de vie et la manière. En effet, ce dernier peut contribuer au rétablissement et au maintien de la pratique de la pleine conscience.

Des exercices de respiration, sensations corporelles,  sons,  pensées ou encore les mouvements. Pour le second, il s’agit de pratiquer la pleine conscience dans des activités quotidiennes comme marcher ou encore manger en pleine conscience.

La réussite des protocoles basée sur votre engagement de l’acceptation !